Boileau

De appel a l'aide, les amis !
Aller à : navigation, rechercher


Une sagesse à la françoise,

  • “Faites-vous des amis prompts à vous censurer.”
  • “Avant donc que d’écrire, apprenez à penser.”
  • “L’ignorance vaut mieux qu’un savoir affecté.”
  • “Souvent la peur d’un mal nous conduit dans un pire.”
  • “Qui vit content de rien possède toute chose.”
  • “Souvent trop d'abondance appauvrit la matière.”
  • “Le plus sage est celui qui ne pense point l'être. ”
  • “Hâtons-nous ; le temps fuit, et nous traîne avec soi.”
  • “Une pensée neuve : c'est au contraire une pensée qui a dû venir à tout le monde, et que quelqu'un s'avise le premier d'exprimer. ”
  • “Le pénible fardeau de n'avoir rien à faire.”
  • “Aimez qu'on vous conseille, et non pas qu'on vous loue.”
  • “Un sot trouve toujours un plus sot qui l'admire. ”
  • “L'esprit lasse aisément, si le coeur n'est sincère. ”
  • “La rime est une esclave et ne doit qu'obéir. ”
  • “Jamais on n'est grand qu'autant que l'on est juste.”
  • “Qui ne sait se borner ne sut jamais écrire. ”
  • “Le temps respecte peu ce qu'on fait sans lui.”
  • “Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.”
  • “De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air, Qui marchent sur la terre, ou nagent dans la mer, De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.”
  • “L'ignorance toujours est prête à s'admirer.”
  • “Ami de la vertu plutôt que vertueux.”
  • “Le vice, toujours sombre, aime l'obscurité.”
  • “Le mal qu'on dit d'autrui ne produit que du mal.”
  • “Hâtez-vous lentement ; et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse et le repolissez ; Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.”
  • “L'esprit n'est point ému de ce qu'il ne croit pas.”
  • “Chaque âge a ses plaisirs, son esprit et ses moeurs.”
  • “L'or, même à la laideur, donne un teint de beauté. ”
  • “Un beau désordre est un effet de l'art. ”
  • “La preuve qu'il ne fut jamais mon médecin, c'est que je suis encore en vie.”
  • “On est savant quand on boit bien ; Qui ne sait boire ne sait rien.”
  • “Soyez simple avec art.”
  • “Un sonnet sans défaut vaut seul un long poème.”
  • “La montagne en travail enfante une souris.”
  • “L'honneur est comme une île escarpée et sans bord : On n'y peut plus rentrer dès que l'on est en dehors.”
  • “On peut être héros sans ravager la terre.”
  • “Dans l'art dangereux de rimer et d'écrire, Il n'est pas de degré du médiocre au pire.”
  • “Un coeur noble est content de ce qu'il trouve en lui, Et ne s'applaudit point des qualités d'autrui.”
  • “Sans la langue, en un mot, l'auteur le plus divin Est toujours, quoi qu'il fasse, un méchant écrivain.”
  • “Un livre vous déplaît : qui vous force à le lire ? Laissez mourir un fat dans son obscurité : un auteur ne peut-il pourrir en sûreté ?”
  • “Mais moi, vivre à Paris ! Eh ! Qu'y voudrais-je faire, je ne sais ni tromper, ni feindre, ni mentir ; et, quand je le pourrais, je n'y puis consentir.”
  • “Jamais au spectateur n'offrez rien d'incroyable. Le vrai peut quelquefois n'être pas vraisemblable.”
  • “Le moment où je parle est déjà loin de moi.”
  • “Pour chanter un Auguste, il faut être un Virgile...”
  • “L’ambition, l’avarice, l’amour, la haine Tiennent comme un forçat son esprit à la chaîne.”
  • “Prenez garde que l’avarice gagne peu et qu’elle se déshonore beaucoup.”
  • “Chaque passion parle un différent langage.”
  • “Chaque vers, chaque mot court à l’évènement.”
  • “La nature, fertile en esprits excellents, Sait entre les auteurs partager les talents.”
  • “Dans ses prétentions une femme est sans borne.”
  • “Sans cesse on prend le masque, et quittant la nature, on craint de se montrer sous sa propre figure.”
  • “Soyez plutôt maçon si c'est votre talent.”
  • “Rien n'est beau que le vrai : le vrai seul est aimable.”