Entradjuvance

De appel a l'aide, les amis !
Aller à : navigation, rechercher


La notion d'adjuvance est celle d'apporter assistance. Elle est plus pertinente à l'apport de l'informatique que celle de vicariance (qui est le soin apporté) ou d'augmentation (qui est le résultat obtenu). Elle est complétée par celle d'extension.

Ainsi, la coadjuvance informatique, soit numérique, soit d'intelligence artificielle est le support de l'augmentation humaine, et les services étendus sont les services néguentropiques aux informations échangées.

L'entradjuvance correspond au maillage des adjuvances naturelles (aide apportée par un humain à un autre humain) et artificielles (apport de son ou de ses "plus machina" lorsque l'on considère ainsi des "homo capax[1] plus machina[2]").

Il est à noter qu'il y a là capaxité[3] d'augmentation de l'intervention humaine, mais aucune modification soi-disant "post-humaine" de ce dernier. De même il y a augmentation de l'information obtenue (par intellition abduite) grâce aux services du réseau étendus par des applications spécifiques ou le croisement des informations en transit, mais aucune génération de données nouvelles.

____
  1. notion en héritage de Ricoeur.
  2. par similitude avec le "ex machina" grec/romain, où l'apport est celui du dieu descendu sur scène grâce à la machine; le plus machina est l'apport à son utilisateur des capacités de la machine (ici, informatique) et de son réseau (catenet).
  3. la notion générale de capaxité naturelle néguentropique est celle de l'auto-organisation critique pour résoudre les singularités mathématiques et les apories, qui permet l'évolution ensuite filtrée par la sélection naturelle.